Emballage cadeau Star Wars : maître Yoda

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Après avoir confectionné un paquet cadeau Chewbacca design et un emballage cadeau Ewok enfantin, je vous propose d’entrer dans le vif du sujet avec l’un des personnages les plus emblématiques de la saga : le maître Jedi Yoda. Même les personnes n’ayant pas vu les films (quelle horreur !) savent qui est Yoda. Il est indissociable de Star Wars !

Je vous propose de réaliser un emballage cadeau qui va garder les traits essentiels de ce personnage à savoir sa peau verte, son habit beige et ses traits de vieillard.

Star-wars-Yoda

Le matériel

Pour confectionner ce paquet cadeau, vous aurez besoin :

  • de papier cadeau de couleur verte
  • de papier cadeau de couleur kraft
  • d’une feuille blanche
  • d’une paire de ciseaux
  • d’un stylo-feutre noir
  • d’un feutre vert
  • de scotch
  • de colle

Les différentes étapes pour confectionner son emballage cadeau Maître Yoda

1) Tout d’abord, emballez votre présent avec le papier cadeau de couleur verte.

emballage cadeau Maître Yoda 1

2) Ensuite, découpez une bande dans le papier cadeau de couleur kraft représentant le tiers de la hauteur du cadeau. Découpez le haut de façon à créer un col de t-shirt. Collez cette bande sur le bas du paquet cadeau.

emballage cadeau Maitre Yoda 2

3) Puis, découpez deux oreilles longilignes dans le papier cadeau vert. Tracer l’intérieur de l’oreille avec le stylo-feutre noir. Collez les oreilles à l’arrière du paquet cadeau.

emballage cadeau Maitre Yoda 3

4) Enfin, découpez deux ovales sur la feuille blanche pour faire les yeux. Dessinez dessus un cercle noir entouré par un plus grand cercle vert. Collez les yeux en haut du paquet cadeau.

5) Il ne vous reste plus qu’à dessiner des rides un peu partout sur le visage à l’aide du stylo-feutre noir. Et vous avez terminé votre paquet cadeau Yoda !

emballage cadeau Maitre Yoda 4

Prochainement, vous découvrirez d’autres emballages cadeaux et plusieurs idées de décorations pour sacs cadeaux sur le thème de Star Wars… Mais chut ! Ce n’est pas encore l’heure !

Laisser un commentaire